lundi 10 juin 2013

L'énigme du message perdu de Nancy Springer (Enola Holmes, Tome 5)


Lecture commune 
avec Manu et Syl 

Avant-propos : J'ai lu ce livre en fait il y a 6 mois sur la lancée de notre LC  des aventures d'Enola Holmes avec Manu et Syl. Mais nous n'avions pas donné de date pour la LC du coup, elle était un peu tombée dans l'oubli jusqu'à ce que Syl et le mois anglais nous relance dans les aventures de la petite soeur de Sherlock. Je peux déjà vous dire que 6 mois après, je me souviens encore de l'histoire dans ces grandes lignes, ce qui est quand même plutôt bon signe !



Dans les aventures précédentes...
SPRINGER Nancy - La double disparition (Les enquêtes d'Enola Holmes, Tome 1) 
SPRINGER Nancy - L'affaire Lady Alistair (Les enquêtes d'Enola Holmes, Tome 2)
SPRINGER Nancy - Le mystère des pavots blancs (Les enquêtes d'Enola Holmes, Tome 3)
SPRINGER Nancy - The case of the Peculiar pink Fan / Le secret de l'éventail (Les enquêtes d'Enola Holmes, Tome 4) 

Mon résumé : Mrs Tupper, la logeuse d'Enola, demande un soir à la jeune fille de venir la voir. Elle a reçu un mystérieux message qui évoque des événements qui se sont produits près de 45 ans auparavant au moment de la guerre de Crimée et dans lequel il est demandé à la vieille dame de délivrer son "message". Mrs Tupper n'a absolument aucune idée de la signification de ceci et demande son aide à Enola car elle a remarqué que la jeune fille était bien plus que ce qu'elle ne voulait montrer...

Mon avis : Décidément, cette série s'améliore au fil du temps. Moi qui lui ai souvent reproché sa légèreté, j'ai apprécié que dès les premières pages, l'auteure fasse, par exemple, référence à la charge de la brigade légère de Tennyson. Et surtout, le contexte historique est plus travaillé que d'habitude. Le prologue nous plonge en pleine guerre de Crimée et nous évoque le sort de ces femmes de soldats qui suivaient leurs maris à l'arrière du front. Mrs Tupper, la logeuse effacée d'Enola est l'une de ses femmes. Elle évoque un peu son expérience à la jeune femme avant de se retrouver enlevée !
L'aventure devient alors émouvante car Enola a trouvé inconsciemment une mère de substitution auprès de sa logeuse. Elle se rend compte de l'affection qu'elle porte à la femme qui a toujours été là pour elle depuis son départ de la maison familiale. On vibre avec elle et on espère qu'elle va réussir à la retrouver à temps. J'ai aussi aimé la résolution de l'enquête autour du message pleine de malentendus qui ont eu des conséquences plus ou moins importantes. Enfin, Enola se débarrasse de cette fascination qu'exerce sa mère et se met enfin en colère par rapport au fait que celle-ci l'ait abandonnée.
Dans ce tome, on retrouve avec plaisir Florence Nightingale, personnage que tout amateur d'Anne Perry connaît bien et qui ici va jouer un rôle essentiel, tant au niveau de l'intrigue qui tourne autour de Mrs Tupper qu'au niveau des relations entre Sherlock et Enola puisqu'elle va tenter d'éclairer le grand détective sur la condition féminine. Nancy Springer évoque le fait que Florence Nightingale n'a presque plus quitté son lit après la guerre de Crimée et tout en continuant à recevoir des personnes chez elle. J'ai vérifié et cette anéecdote est véridique (et ça même Anne Perry ne me l'a pas appris !).

En quelques mots : Le pénultième opus de cette série est sans doute celui qui est le plus attachant au niveau des personnages et le plus construit au niveau de l'intrigue. Plus qu'un seul ouvrage pour découvrir comment vont se terminer les aventures d'Enola...

Les avis de Manu et de Syl 











16 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai vérifié !!! oui, elle restait chez elle et elle recevait son courrier. C'était très bon cette fois !
    Il faut que je me prenne la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne Perry nous a donc menti en la faisant se déplacer à Édimbourg au procès d'Hester ! Fichtre ! J'ai hésité à prendre le 5 à la bibli samedi, mais je me suis dit que je ne le lirais pas avant 2 semaines, vu mon programme du mois anglais ! On se programme la fin pour juillet ?

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai vérifié :-)
    Je vois qu'on est toute d'accord sur cet opus ! Il est vraiment bon.

    RépondreSupprimer
  3. Je vois que nous avons toutes été curieuses au sujet de cette anecdote ^^
    La suite en juillet, ça te tente ?

    RépondreSupprimer
  4. Oui apparemment ce dernier tome est particulièrement réussi. Merci pour ce billet anglais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, c'est toujours un plaisir ;-)

      Supprimer
  5. Oui, c'est un très bon tome, par contre l'affaire du tome suivant est trop simple et rapide à mon goût, et la fin pour Enola est un peu bâclée...AMHA, of course !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà lu cet avis à plusieurs reprises donc je me prépare psychologiquement. C'est un peu dommage de bâcler la fin d'une série quand on a déjà écrit 5 tomes. Autant à ce moment-là en faire un 7e !

      Supprimer
  6. J'ai deux tomes de retard, je regrette de n'avoir pas pu participer finalement à cette LC ! Je sens qu'il va falloir que je rattraper mon retard pendant les vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu tes aventures PALesques ! J'espère que tu vas retrouver ton exemplaire et poursuivre cette série avec autant de plaisir que nous !

      Supprimer
  7. Comme tu le sais, je dois me lancer dans cette série... Un jour ou l'autre !
    Mais ce que tu en dis, le fait qu'elle semble s'améliorer au fil des tomes, me motive forcément.
    Ceci étant, d'autres sont prioritaires, non mais ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'elle n'est pas forcément essentielle pour l'instant. En même temps, chaque tome se lit en environ 2 heures ;-) Mais cela ne décolle vraiment qu'au 3e alors lit autre chose avant !

      Supprimer
  8. Lis vite le dernier tome, tu ne le regretteras pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer de le récupérer à la bibli ;-) Au pire, ce sera pour juillet !

      Supprimer
  9. Je suis très tentée par cette série, je emprunter le tome 1 à la médiathèque cet été si j'ai le temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tome 1 est sans doute le moins bon de la série, mais elle vaut le coup qu'on s'accroche.

      Supprimer