mardi 11 juin 2013

Le grand alibi (Stage fright) d'Alfred Hitchcock (1950)

Mon résumé : Eve Gill (Jane Wyman) vient en aide à son ami Jonathan Cooper (Richard Todd) car celui-ci est accusé du meurtre du mari de la femme dont il est amoureux, la célèbre actrice Charlotte Inwood (Marlene Dietrich). Celle-ci lui a demandé d'assassiner son mari pour qu'elle puisse avoir un alibi et échapper aux soupçons. Mais Jonathan a été surpris en flagrant délit et pense en fait que Charlotte a voulu le piéger... 

Mon avis : Si le film ne présente pas de prouesse technique particulière, contrairement à La Corde ou L'inconnu du Nord-express, il possède de très nombreux atouts. Tout d'abord, Hitchcock construit son film en flash-back. Il commence par la fuite des deux personnages principaux et on revient ensuite sur les causes de cet événement, ce qui nous fait plonger tout de suite dans l'action.


Ensuite, son scénario, qui semble si simple au départ, puisque tous les éléments nous sont donnés, nous prend au piège. Je ne dirai pas de quelle manière, mais j'ai été complètement bluffée par le retournement final que je n'ai absolument pas vu venir. Les dialogues sont remplis d'humour que ce soit l'humour taquin du formidable père d'Eve ou bien l'humour macabre de la scène du petit garçon avec la poupée. Et puis, il y a une magnifique scène dans un taxi où le dialogue est en complet décalage avec ce qu'il se passe (l'attraction entre deux personnes).


Et enfin le film brille par son casting quatre étoiles. Marlène Dietrich est absolument formidable dans son rôle de veuve noire manipulatrice. Elle est heureuse d'être débarrassée de son mari, ce qui lui permet de choisir entre ses amants. Elle joue aussi à merveille la star. Face à elle, Jane Wyman est loin de démériter au contraire. Elle est charmante, drôle et joue les apprenties détectives avec beaucoup d'audace. Le film est construit sur une opposition entre les deux personnages : star / jeune demoiselle tout le monde ;  actrice confirmée / apprentie actrice ; femme fatale / maladroite et naïve en amour...D'ailleurs, à ce sujet, l'héroïne va beaucoup évoluer puisqu'elle nous apparaît au départ amoureuse de Jonathan, alors qu'il ne lui jette aucun regard,  mais va au fur et à mesure changer d'avis notamment grâce à sa rencontre avec un sémillant inspecteur de police.

En quelques mots : un Hitchcock très plaisant dont le scénario plus complexe qu'il n'y paraît m'a agréablement surprise. Ce film gagne à être connu.

L'avis de Maggie






18 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le voir !

      Supprimer
  2. Dietrich est sublime sur cette photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est sublime dans tout le film : pauses lascives, battements de cils...La séduction en tant qu'art !

      Supprimer
  3. Je ne l'ai pas vu celui-ci mais ton billet m'intrigue. Le fait que la fin t'ait bluffée titille évidemment ma curiosité. Et puis le casting... Marlène est divine et je m'aperçois que je l'ai rarement vue au cinéma, ce film se présente comme une belle occasion.
    Sous le même titre, j'avais vu le film de Bonitzer en 2007-2008, sympathique aussi dans le genre "suspensisant" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors bluffée parce que je ne m'y attendais pas du tout, mais maintenant que tu le sais tu seras peut être juste un peu surprise ;-)
      Ici elle est magnifique dans ce rôle (ou bien sa vie de tous les jours ? les deux semblent se confondre).
      Franchement si tu as l'occasion de le trouver, fonce, je pense qu'il va rejoindre ma collection ;-)

      Supprimer
  4. Je l'aime beaucoup mais cela fait longtemps que je ne l'ai pas vu. Il va falloir que je remédie à ça !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est loin d'être le plus connu, mais je suis vraiment tombée sous le charme de cette histoire et ces personnages !

      Supprimer
  5. encore un que je ne connais pas
    merci pour cette présentation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi pour cela que j'ai choisi de le présenter, car c'est un film que l'on connaît peu ! J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir !

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas ce film de Hitchcock.
    Ce que tu en dis me donne très envie de réparer cette erreur!
    Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne le connaissais pas. Il est vraiment très plaisant :-)

      Supprimer
  7. Tu m'as donné envie de le revoir

    RépondreSupprimer
  8. J'ai été surprise aussi par la fin. Beau billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'y attendais pas du tout. Quand on y réfléchit ce n'est pas si surprenant, mais on est tellement pris par le reste de l'histoire qu'on se laisse avoir !

      Supprimer
  9. Heureusement que j'ai vu Fenêtre sur cour hier soir car avec tous tes billets sur Hitchcock tu me donnes envie de revoir ses films, alors merci ! Celui-ci, comme les précédents, il faudrait que je le revoie, je ne m'en souviens plus du tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien contente si ça peut te donner envie de les revoir :-) J'ai vraiment beaucoup aimé celui-ci. J'essaye de mettre en avant des films que l'on connaît moins, mais je compte bien faire un billet sur Fenêtre sur cour !

      Supprimer