samedi 1 juin 2013

Great Expectations, adaptation de la BBC (1999)

Avant-propos : Vous connaissez la blogueuse qui fait tout un billet pour vous présenter son programme du mois anglais en détail et qui vous explique qu'elle va faire 18 billets alors qu'elle n'a quasiment pas lu une ligne depuis une semaine et qu'elle n'a toujours pas reçu Dark Island pour sa LC de samedi prochain et toujours pas fini de lire Les mystères d'Udolphe ? Oui, vous êtes bien en train de la lire (et en plus elle parle d'elle à la troisième personne).
Et donc pour ce premier billet, j'ai décidé de parler d'une adaptation qui n'était pas prévue (à ma décharge, au moment où j'ai établi mon programme, le colis était déclaré perdu par la Royal Mail, mais il a finalement trouvé son chemin jusqu'à chez moi). Mon précieux est une box qui contient 8 adaptations de Dickens réalisées par la BBC au cours des années 90. Vous allez donc en entendre parler à plusieurs reprises. J'ai commencé par regarder l'adaptation des Grandes Espérances, dont j'ai déjà lu le livre et vu l'adaptation de la BBC 2011.

Mon avis : Comme je l'ai fait pour mes 2 autres billets, je vais reprendre 3 thèmes : l'ambiance (et le scénario), les personnages et l'humour.
L'ambiance est bien retranscrite. Elle n'a certes pas le côté moderne et un peu fantasmagorique de l'adaptation de 2011, mais elle respecte le livre. L'adaptation est très classique dans sa réalisation ce qui m'a beaucoup plu (je ne suis pas une grande adepte du dépoussiérage des chefs d'oeuvre). Les décors sont lugubres quand il le faut et la pièce du gâteau du mariage est toujours aussi glaçante. Mais surtout, Julian Jarrold (réalisateur de Jane) a très bien réussi son adaptation au niveau du scénario. Les éléments principaux sont là, il n'a fait que de très petites coupes dans l'histoire (exit mon cher Mr Wopsle et sa pièce de théâtre mais en même temps, je ne vois pas trop comment ils pourraient être présents dans une adaptation). Et même, il a osé modifier la confrontation entre Pip et Orlick en lui donnant une autre fin que je trouve particulièrement bien vue (il faut dire que c'est quand même l'un des passages un peu "gros" du livre). Mais sinon, j'ai retrouvé l'ambiance et les péripéties du livre, même dans les histoires secondaires (l'histoire de la gouvernante de Jaggers est expliquée au fur et à mesure). Enfin, le château de Wemmick est particulièrement bien reproduit (avec les panneaux qui tombent pour annoncer l'arrivée de quelqu'un).


Et les personnages ?
C'est une bonne surprise. Les jeunes acteurs qui incarnent Pip et Estella enfants sont très bons et surtout Estella est vraiment montrée en train d'humilier Pip ce qui me semble essentiel pour la suite de l'histoire [je trouve d'ailleurs que bien souvent les adaptations modernes ont dû mal à montrer des héroïnes féminines "méchantes" (je ne parle pas des personnages secondaires mais bien de celles qui doivent finir avec le héros).  C'est le cas pour Catherine dans les Hauts de Hurle-Vent dont je vous reparlerai ou pour Estella].
Ioan Gruffudd, qui incarne Pip adulte est aussi plutôt bien choisi [pourtant c'est l'un des acteurs qui a le jeu le plus inégal au monde, en plus d'un des pires noms car je n'arrive jamais à le retenir je l'ai déjà vu bon mais aussi très mauvais dans le roi Arthur ou dans les 4 fantastiques, mais je ne sais plus dans lequel il est insupportable]. Mais, ici, son petit côté hautain et parfois agaçant fait merveille puisque c'est exactement le rôle qu'il doit jouer. Quant à Justine Waddell en Estella, elle est vraiment dure avec lui et pourtant, elle réussit à nous émouvoir un peu du fait du sort qui lui est réservé.
Quand j'avais vu que le rôle de Miss Havisham était joué par Charlotte Rampling, j'avais eu un peu peur, je ne la voyais vraiment pas incarner ce personnage. Et pourtant, c'est plutôt réussi. Le seul reproche que je pourrais faire est qu'elle insiste plus sur le côté manipulateur et moins sur le côté folie (mais c'est tellement dur d'équilibrer les deux et elle joue le rôle qu'on lui a demandé). Mais de toute manière, je préfère qu'on montre tout le machiavélisme de Miss Havisham qui me semble essentiel.
Joe a la bonté et la simplicité qu'il mérite, on retrouve le personnage de Biddy, Magwitch est bon, Jaggers et Wemmick aussi. Bref, un casting solide.


Et l'humour ? 
Grande absent de l'adaptation de 2011, on retrouve des petites touches d'humour distillées tout au long de cette adaptation et notamment le formidable mariage de Wemmick qui se déroule comme dans le livre ! Avec Wopsle, c'est aussi Pumblechook qui passe à la trappe, c'est un peu dommage car son côté prétentieux et ridicule était comique.

En quelques mots : une excellente adaptation, très fidèle au livre et bien interprétée. Elle est pour moi nettement supérieure à l'adaptation de 2011. Il me reste l'adaptation de David Lean dans mes DAV (dvds à voir) considérée comme étant la meilleure. Et bonne nouvelle, l'adaptation de 2012 est enfin sortie en dvd anglais (trop chère pour l'instant) mais nous pouvons enfin espérer la voir un jour !

Edit : Après vérification, il se trouve que cette version est très difficile à trouver en dvd (même anglais), à part dans mon coffret. Mais on peut la voir facilement sur You tube-ce qui n'est pas illégal (avec seulement des sous-titres anglais par contre).

Ce billet marque le début de deux événements importants :




  • le mois anglais chez Titine et Lou
  • la deuxième session du challenge victorien d'Arieste qui se finira en septembre 2014 (j'ai pour objectif de battre mes 32 billets de la première session !)

26 commentaires:

  1. Ha, j'ai bien envie de le relire, tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parfait pour le mois anglais ;-)

      Supprimer
  2. je n'ai pas lu le livre (pas encore ;)) mais je retiens que c'est une bonne adaptation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais il faut lire le livre, rien que pour savoir si tu aimes ou pas !

      Supprimer
  3. Je crois qu'il n'est pas très difficile de faire mieux que l'adaptation de 2011(que j'avais bien aimé en tant que "série" mais que je qualifie difficilement d'adaptation vu comme elle est loin de l’œuvre originale...) Il faudrait que je découvre celle-ci, j'aime beaucoup Ioan Gruffudd !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça pour la version de 2011, si on n'a pu lu le livre ou si on arrive à mettre de côté que c'est une adaptation, ça passe. Sinon, c'est n'importe quoi.
      Tu devrais aimer alors, car Ioan incarne un Pip convaincant !

      Supprimer
  4. je ne connaissais pas cette adaptation, mais rien que pour Charlotte Rampling, je note!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait effectivement une bonne Miss Havisham

      Supprimer
  5. Les adaptations de la BBC sont en générale réussies, je vais essayer de voir cette version en attendant de pouvoir visionner le dernier film en date que je n'arrive toujours pas à trouver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la version de 2012, je l'ai trouvée sur Amazon mais à 28€ pour l'instant. Les dvd anglais baissent en général assez vite et j'ai quand même un espoir qu'il la sorte directement en vidéo en français. Je te tiendrai au courant si j'ai un bon plan !

      Supprimer
  6. C'est très tentant mais est-ce qu'on trouve cette série avec des sous-titres français ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après vérification, c'est effectivement très dur de la trouver avec des sous-titres français, je vais éditer mon billet :(

      Supprimer
  7. Je ne connaissais pas du tout ce film, une découverte donc merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est bizarrement peu connu, alors que je le trouve très réussi !

      Supprimer
  8. C'est vraiment un problème avec ce roman, je ne me rappelle plus du tout des passages ou des personnages dont tu parles !! En tout cas, je ne connaissais pas cette adaptation, je la note !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut le relire alors ! ;-)
      Ma lecture est récente, c'est pour cela que je m'en souviens aussi bien, mais je me doute que les multiples péripéties s'effacent de la mémoire au fil du temps.

      Supprimer
  9. Ah ! C'est lui le fameux coffret de huit adaptations ! Hum hum !! Tu nous diras celles qui s'y cachent (ça m'intéresse, moi, curieuse de mon Etat !).
    En tout cas, cette adaptation-là me tente drôlement, surtout si tu dis Charlotte Rampling qui me fait froid dans le dos. Bien envie de la voir en action dans ce rôle.
    Bon dimanche ma chère Shelbylee :)
    Et bonne lecture surtout, et tout le reste (avec des heures à rallonge).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors donc Great Expectations, Pickwick Papers, Our mutual friend, A christmas Carol, A tale of 2 cities, Martin Chuzzlewit, David Copperfield (avec Harry Potter dans le rôle)et Oliver Twist!
      La froideur naturelle de Charlotte Rampling s'accorde bien au rôle.
      Bon dimanche à toi aussi !

      Supprimer
  10. Merci beaucoup pour ce billet... je découvre encore et toujours des costume dramas, quel régal ! Je note scrupuleusement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire que la BBC en a tellement produit que nous n'avons que l'embarras du choix :-)

      Supprimer
  11. Ca fait envie !!! je note...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de voir que je tente beaucoup de personnes ;-)

      Supprimer
  12. Comme le souvenir du livre est très frais dans ma mémoire, même sans les sous titres français, je devrais pouvoir m'en sortir lol ! Merci pour cette présentation ! Grâce à ton blog, ma pile de FaV (films à voir) ne cesse de grimper ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le but ;-)
      Les accents sont quand même à couper au couteau (notamment celui d'Orlick) mais ça colle tellement au livre que je pense effectivement que tu comprendras !

      Supprimer
  13. Il faut que je le lise celui-là!

    RépondreSupprimer