dimanche 10 juin 2012

Bertie à la rescousse de P.G. Wodehouse

Avant-propos : Un article de Maggie m'a rappelé il y a peu de temps que cela faisait longtemps que je n'avais pas lu du Wodehouse (un de mes énormes chouchous). Le problème est que beaucoup de ses livres sont épuisés en 10-18. La bonne nouvelle est qu'Omnibus a réédité la quasi-intégralité de la série (à l'exception de 2 nouvelles).
Toute excitée à l'idée de tenir dans mes mains le St-Graal (une nouvelle inédite en français qui marque la première apparition de Jeeves chez PG Wodehouse en 1917), je me suis jetée dessus dès que j'ai reçu mon coffret.



 Mon avis : Je dois bien avouer que si j'avais commencé par lire cette nouvelle peut-être n'aurais-je pas été aussi fan de la série. Non pas que ce soit mauvais, mais c'est assez anecdotique. Elle laisse un goût d'inachevé. Cest la première et cela se sent bien. Bertie est appelé à la rescousse par sa tante Agatha (que Bertie compare aimablement aux dignes représentants de l'Inquisition espagnole). Imaginez que la brave femme débarque chez Bertie dès potron-minet (soit 11H30) pour lui annoncer que son cousin, Gussie Mannering-Phipps [ah les noms chez Wodehouse un bonheur!] s'est amouraché d'une danseuse américaine ! Ni une, ni deux, elle confie à Bertie la mission de partir à New-York pour redresser la situation (parce qu'il est le seul de la famille à n'avoir aucune occupation, évidemment pas pour ses compétences). Il retrouve Gussie qui, pour séduire sa belle, dont le père veut qu'elle épouse quelqu'un du métier, se lance dans le vaudeville. Dépassé par les évènements, Bertie va appeler à l'aide la mère de Gussie, dont voici la description :
"Mrs Mannering-Phipps, ma tante Julia, est, je crois, la personne la plus digne que je connaisse. Elle n'a pas le mordant de tante Agatha, mais à sa manière tranquille, elle a toujours réussi à me donner la sensation de n'être, dès ma plus tendre enfance, qu'un malheureux ver de terre. Non qu'elle me harcèle comme tante Agatha. La différence entre elles, c'est qu'avec tante Agatha, j'ai l'impression qu'elle me tient personnellement responsable de tous les maux du monde, tandis que l'attitude de tante Julia semble suggérere que je suis plus à plaindre qu'à blâmer"
Evidemment, la situation va dégénérer et par l'une de ses coïncidences incroyables qui sont propres à Wodehouse, la tante Julia va retrouver un ancien ami qui va la pousser à elle aussi changer de destin.

La nouvelle est extrêmement courte (une dizaine de pages) et n'est pas extrêmement drôle. Et puis surtout, elle manque de Jeeves. On le voit juste porter les bagages de Bertie et servir du thé. ET PUIS C'EST TOUT ! SO SHOCKING  ! Il faut savoir que chaque nouvelle de Jeeves correspond à un schéma narratif bien précis : Bertie ou un de ses amis se met dans la panade. Bertie tente de résoudre la situation seul. La situation s'aggrave. Jeeves arrive à la rescousse et tout est bien qui finit bien (Karine l'explique très bien aussi) . Alors me direz-vous pourquoi aimer autant cette série puisque c'est toujours la même chose?  Parce que comme dirait mon ami Bouddha (ou Dorothy dans le Magicien d'Oz) l'important ce n'est pas ce qu'il y a au bout du chemin, l'important c'est le chemin. De croiser la famille de Bertie, ses amis, ses fiancées, de les voir tous se mettre dans des situations impossibles à cause d'une femme / de problèmes d'argent / de problèmes familiaux / de tout cela à la fois. Les voir mentir, dissimuler des éléments, faire des promesses intenables. Et voir avec quelle ruse Jeeves va résoudre tout cela. Les dialogues et les situations sont en général à mourir de rire. Ce fut donc une légère déception au niveau de la qualité, même si c'était très intéressant de voir comment Wodehouse a imaginé ses personnages au début.

En quelques mots : attention, je vais dire quelque chose que je n'ai encore jamais dit : bien que ce soit la première chronologiquement parlant, il ne faut pas commencer par cette nouvelle pour découvrir Jeeves ! Il vaut mieux commencer par une autre. Par contre, pour les fans, c'est sympathique de voir comment les choses ont débutées.

Quelques explications sur la collection Omnibus ou pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer :
J'ai acheté le coffret du volume 1 et 2 pour avoir cette nouvelle inédite. Il n'en restait plus qu'un sur un site de commande célèbre. J'étais donc toute folle. Avant de m'apercevoir qu'en fait cette nouvelle inédite avait été rééditée dans le volume 3...Donc, tout le monde peut l'avoir [moi qui croyais avoir quelque chose d'inédit !]. Et pour couronner le tout, comme je me suis précipitée pour être sûre d'avoir cette nouvelle, je ne me suis pas rendue compte qu'en fait si on veut lire les aventures dans l'ordre chronologique, il faut commencer par acquérir le volume 3 (c'est d'une logique implacable). Que je n'ai pas...[le volume, pas la logique]. Donc pour l'instant, je regarde amoureusement mon coffret dont je ne peux rien faire [je vous rappelle que je suis psychorigide au niveau de l'ordre chronologique, même si je viens de vous conseiller plus haut de ne pas le suivre]! Comme vous pouvez vous en douter, j'ai donc commandé le volume 3 [au point où j'en suis] ! Pour vous aider à vous repérer un petit peu (et moi aussi), j'ai mis l'ordre chronologique des nouvelles et des romans et le volume Omnibus dans lequel on peut les trouver.

1917. Bertie à la rescousse. Nouvelle. Volume 3.
1919. Mon valet de chambre. Nouvelle. Volume 3.
1923. L'Inimitable Jeeves. Recueil de 11 nouvelles. Volume 1.
1925. Allez-y, Jeeves. Recueil de 10 nouvelles. Volume 1.
1930. Very good, Jeeves. Recueil de 11 nouvelles. Volume 3.
1934. Merci, Jeeves. Roman. Volume 1.
1934. Ca va, Jeeves. Roman. Volume 1.
1938. Bonjour, Jeeves. Roman. Volume 2.
1946. Jeeves, au secours ! Roman. Volume 2.
1949. Jeeves et la saion des amours. Roman. Volume 3.
1953. Sonnez donc Jeeves ! Roman. Volume 3.
1954. Toujours prêt, Jeeves ? Roman. Volume 3.
[1959. A few quick ones. 1 nouvelle sur les 10 du recueil, inédit en français]
1960. Jeeves dans la coulisse. Roman. Volume 2.
1963. Gardez le sourire, Jeeves ! Roman. Volume 3.
[1966. Plum Pie. 1 nouvelle sur les 9 du recueil, inédit en français]
1971. Jeeves fait campagne. Roman. Volume 3.
1974. Pas de pitié pour les neveux. Roman. Volume 2.

Si vous avez tout compris, il faut commencer par acheter le volume 3, puis le 1, puis le 2 ! Omnibus ayant quand même eu la géniale idée de quasiment tout rééditer, je le leur pardonne aisément [on imagine que çà leur fait une belle jambe].

La nouvelle qui raconte l'arrivée de Jeeves chez Bertie est bien celle qu'a lue Maggie et tant qu'à faire autant commencer par là. C'est la première nouvelle du recueil Allez-y Jeeves ! (oui je me rends compte que je vous conseille de ne pas suivre l'ordre chronologique) [pour la petite histoire, cela fait 2 fois que je réécris cette phrase, les 2 premières versions n'avaient aucun sens, mon cerveau refusant d'écrire cela] .

Mais pourquoi donc avoir utilisé ce sémillant rose fluo pour certains ouvrages me direz-vous ? Parce que ce sont ceux que j'ai en double, étant donné que j'avais commencé ma collection avant qu'Omnibus ne réédite l'intégrale et à un moment où certains titres ont commencé à être épuisés chez 10-18.
J'aurais pu organiser un concours avec des marques-pages piqués un peu partout à vous offrir (j'en ai un magnifique dans les tons sépia et noir, pris à ma bibliothèque sur des cours de langage des signes) [attention, je trouve çà très noble de donner ce type de cours, mais niveau marque-page, j'ai connu mieux], mais soyons clairs, ce sont des livres qui ne sont pas neufs [et qui me permettront de libérer 5 places dans ma bibliothèque] donc je me propose de vous les faire tourner en livre voyageur [notamment pour Allez-y, Jeeves ! avec lequel je mettrai Bertie à la rescousse]. Parce qu'avant d'acheter l'intégrale, il faut peut être découvrir si on aime çà. Et je veux bien donner les autres si par exemple il manque un exemplaire à quelqu'un pour finir sa collection.

Dites-moi si vous êtes intéressés !

Ca me donne envie d'organiser un challenge sur Jeeves et/ou sur Wodehouse, mais comme je suis une fille raisonnable, je ne vais pas le faire, non ?
En tout cas, voici un joli site en anglais sur Wodehouse

22 commentaires:

  1. Mes deux rencontres avec Jeeves (Toujours prêt, Jeeves ? & Allez-y, Jeeves) ce sont assez bien passées ^^ C'est vrai que c'est un peu répétitif, mais c'est tout de même plaisant !
    Après je ne suis pas sur de m'acheter ces coffrets.. quand je croise un 10/18 je me le prend, c'est donc au petit bonheur la chance hihi
    J'ai encore "Pas de pitié pour les neveux" sous la main !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais certains titres que je donne t'intéressent, je me ferai un plaisir de te les envoyer ! J'attends juste de voir si ils intéressent aussi d'autres personnes, histoire de partager un peu, mais je t'en reparlerai :-)

      Supprimer
  2. Il faut que je vois si ma bibliothèque les a. Jeeves c'est toute mon adolescence, (mon grand père me les as fourrés dans les mains et ne m'a pas lâchée jusqu'à ce que j'adore ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a bien eu raison ! J'adore aussi les autres romans de Wodehouse, mais il y en a trop qui ne sont pas édités en français, ça me décourage.

      Supprimer
  3. Je n'ai toujours rien compris... je reviendrai te lire demain quand je serai moins fatiguée ! (-_-')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors ce n'est pas clair ^^ Repose-toi bien !

      Supprimer
  4. dis donc c'est compliqué cette histoire^^ c'est le gros problème des nouvelles c'est fatiguant à se procurer car on a vite des doublons. Mais je testerai bien un de ces jours ça a l'air sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il le faut ! Parce que c'est vraiment drôle !

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup Woodehouse aussi. Mais c'est étrange cette manie de publier dans n'importe quel ordre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui çà m'horripile ! Essayer Jeeves, c'est l'adopter !

      Supprimer
  6. Ah j'avais beaucoup aimé ma première rencontre avec Jeeves, il faut absolument que je ressorte mon intégrale de ma PAL... tu as raison, c'était délicieux et je ne comprends pas pourquoi je ne l'ai pas lu depuis ma première découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que le temps passe que les PAL gonflent et qu'on oublie ^^ Moi aussi je vais me replonger dans ce histoires qui ont le don de me coller le sourire aux lèvres !

      Supprimer
  7. Oh, j'ai le goût de relire Jeeves! Il faut que je fasse une petite commande. Oui, encore!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui te dirais quelque chose au niveau des commandes, j'attends avec impatience la fin de mon intégrale de Jeeves qui doit arriver mercredi (évidemment avec quelques autres petits trucs...)
      Vive Jeeves !

      Supprimer
  8. C'est au petit bonheur, la chance que je les lis... Ca ne me dérange pas de les lire sans ordre... Les histoires sont autonomes pour les deux que j'ai lues... s'il t'en reste un ne le laisses pas tout seul :-) !En tout cas, chouette démarche de faire découvrir jeeve !!!!! PS : Merci pour les liens !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ;-) C'est vrai que pour Jeeves ce n'est pas très gênant puisque Wodehouse lui même ne respecte pas l'ordre chronologique, mais, je ne peux pas m'en empêcher :-)

      Supprimer
  9. Je n'ai toujours pas lu Wodehouse ! Je sens que ma PAL va bientôt s'enrichir de quelques ouvrages supplémentaires... Damned ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est que beaucoup de titres ne sont plus édités (même en anglais, c'est la misère !). Si jamais tu veux en tester un pour voir, pas de souci, je te l'envoie !

      Supprimer
  10. J'adore Wodehouse, je pense que j'ai quasiment tout lu. C'est vrai qu'un challenge W, ce serait ultra sympa. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas ? Ca n'a pas l'air d'enthousiasmer les foules. Ce n'est pas grave, ça ne m'empêchera pas de me faire l'intégrale !

      Supprimer
  11. Je crois que c'est un auteur hélas peu connu en France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement oui ! Pourtant, il est plutôt bien traduit pour une fois.

      Supprimer