dimanche 12 avril 2015

Le théorème du homard de Graeme Simsion (Don Tillman, Tome 1)

Avant-propos : Je dois être une des dernières blogueuses à lire ce livre, tant il a été commenté au moment de sa sortie. Je l'avais repéré car les avis étaient plutôt unanimes. J'ai attendu sa sortie en poche et je l'ai trouvé d'occasion dans la collection Piment  (la collection de France Loisirs). La couverture est bien plus jolie que celle de l'autre édition de poche (qui a mis en titre principal le sous-titre de mon édition, c'est-à-dire Comment trouver la femme idéale).

Mon résumé : Don Tillman, 39 ans, généticien, décide de prendre son destin en main et de trouver la femme idéale. Pour cela, il met en place un questionnaire qui lui permettra d'éliminer les candidates qui ne seraient pas compatibles avec lui et d'éviter les déconvenues. Il faut dire que Don est un peu particulier. Il aime que toutes ses actions soient parfaitement planifiées. Il s'habille de la même manière depuis 20 ans et il mange exactement les mêmes repas chaque semaine. Quoi de plus rationnel pour lui que d'essayer de choisir sa future femme en remplissant un formulaire ?



Mon avis : Comme je l'ai dit, les avis étaient élogieux et je n'ai pas été déçue. J'ai passé un très bon moment avec Don et j'ai ri et souri à plusieurs reprises.
Ce qui m'avait attirée dans ce livre est le fait que le personnage principal a un comportement asocial. On voit très souvent ce type de personnage dans les séries TV (Sheldon Cooper, Temperance -Bones - Brennan, Brick dans The Middle...), mais à ma connaissance assez peu dans les livres en tant que personnage positif (il y a par contre tout un tas de criminels asociaux, d'ailleurs j'ai trouvé cet article qui à l'air très intéressant).

Le livre est rédigé à la première personne ce qui nous permet d'avoir accès aux pensées de Don qui sont différentes de celles de la plupart des gens. C'est justement de ce décalage que vient souvent l'humour. Il nous explique comment il interprète une situation ou bien comment il réagit à une action et on voit à quel point il est l'interprète mal. Par exemple, quand il entre dans un bar gay, nous nous en rendons compte tout de suite, mais pas lui. Il se demande simplement pourquoi un homme propose de lui offrir un verre alors qu'il ne le connaît pas.

Don dit tout ce qu'il pense et réagit toujours par rapport à des faits et jamais à des émotions ce qui pourrait parfois le rendre antipathique. Mais, comme l'histoire nous est racontée de son point de vue, ses réflexions qui pourraient être agaçantes deviennent au contraire émouvantes car on voit qu'il essaye de bien faire, mais il envisage les rapports sociaux d'une manière tellement factuelle qu'il se trompe de réaction quasiment à chaque fois. C'est souvent quand il réfléchit à la réponse la plus appropriée qu'il commet un impair encore plus important.

Don est émouvant car il a su s'accepter et ne se fait pas de fausses illusions sur lui-même, ni sur les autres d'ailleurs. Il sait qu'il n'a que deux amis. Il sait qu'énormément de personnes le considèrent comme bizarre. Il sait que les femmes ne veulent pas sortir avec lui. Même s'il en éprouve de la peine, il vit avec et continue quand même de rechercher des interactions sociales. Souvent tout ce qu'il tente tourne à la catastrophe, mais il prend sur lui et ne se décourage pas. J'ai trouvé très émouvant le moment où il entend une jeune femme dire qu'il n'est "qu'un ami" (dans le sens qu'ils ne sortent pas ensemble) alors que pour lui c'est un compliment car il n'a que 2 amis.

Comme Don n'a pas de barrières sociales, il va faire des choses extraordinaires comme décider de tester l'ADN de plus d'une cinquante de personnes pour trouver qui est le vrai père de son amie Rosie. Cela va l'entraîner dans des situations rocambolesques pour notre plus grand plaisir.

Quelques tous petits bémols : le titre en VO nous livre dès le départ le nom de celle qui va plaire à Don, je trouve cela un peu dommage, mais si on s'en serait douté. L'histoire repose sur le fait que les opposés s'attirent et même si c'est très plaisant à lire, je doute que dans la vraie vie les personnages de Rosie et Don puissent se supporter sur le long terme. Mais ce n'est pas très grave vu que c'est une fiction.
J'ai compris quasiment dès le départ qui était le vrai père de Rosie, ce qui fait que j'ai été un peu déçue par la résolution.

C'est très très rare de voir un livre, qui se classe dans le genre des comédies romantiques, écrit par un homme et dont le personnage principal est un homme (je connais écrit par un homme dont le personnage principal est une femme, ainsi que l'inverse, mais homme/homme, je ne vois pas d'autres exemples). J'en redemande, car c'est un des meilleurs livres du genre que j'ai lu depuis longtemps !

En quelques mots : Un roman drôle et attendrissant que j'ai dévoré. J'ai adoré le personnage de Don !

Et après ? La suite sort le 23 avril en grand format. Je vais donc devoir attendre un peu pour la lire.
Au cours de ma lecture, je me suis dit que cela ressemblait à un scénario de films et une adaptation est évidemment prévue, même si pour l'instant il n'y a pas d'informations sur le casting, ni sur la date de tournage.


26 commentaires:

  1. Tu as raison, je n'aime pas la couverture du poche.
    Un chouette livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le livre est très chouette ! Un bon moment !

      Supprimer
  2. C'est vrai que l'on pense à un film en le lisant. J'ai hâte de lire la suite pour découvrir leur vie de couple ! Et la couverture poche est limite écœurante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'y ai pensé tout au long de ma lecture. Par contre, je n'ai pas vraiment réussi à projeter un visage sur Don. J'ai surtout hâte de voir comment il va gérer un bébé !

      Supprimer
  3. Tiens ! J'ai souvent vu chroniqué ce roman mais je n'en avait pas lu les critiques, tu as réussi à me faire changer d'avis... Je le note dans mes prochains achats...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire qu'il avait été massivement envoyé en SP et comme souvent, à voir un livre partout, on n'a plus envie de le lire, mais celui-ci est l'exception qui confirme la règle. Une excellente lecture détente !

      Supprimer
    2. en revanche, tu as complètement : la couverture est hideuse en pocket (Pourquoi ont-ils fait ça ????) ! Je n'ai même pas repéré le livre sur la table de présentation, c'est la vendeuse qui est allée me le chercher !

      Supprimer
    3. On est bien d'accord ! La mienne est peut-être un peu flashy mais elle a un petit côté sympathique. Celle du Pocket (même si elle colle un peu à l'histoire avec le vélo, les roses et le homard sur le porte-bagage est beaucoup trop passe-partout!). J'espère que tu aimeras ce livre vu que tu l'as acheté :-)

      Supprimer
  4. Je le connaissais pas et maintenant je n'ai qu'une hâte, c'est de le lire ! Merci Shelbylee pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une sage décision, je suis sûre que tu vas aimer Don !

      Supprimer
  5. Non, tu n'es pas la dernière bloggeuse à découvrir ce livre dont ... je n'ai jamais entendu parler. A priori, ce n'est pas un genre que j'affectionne mais tu m'as convaincue avec ta description d'un personnage asocial ... Je note pour quand j'aurai envie d'une lecture légère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le côté romance est très léger. C'est vraiment le personnage qui est intéressant, sans être ridicule. Je pense que ça pourrait te plaire.

      Supprimer
    2. C'est noté. J'espère avoir plus de chance à la bibli qu'avec La solution à 7% qui n'est dispo dans aucune bibliothèque que je fréquente ...

      Supprimer
    3. S tu veux, je te ferai un prêt avec les 2 depuis le temps que je squatte ton David Lodge que je n'ai toujours pas lu !

      Supprimer
    4. Pas de problème pour le David Lodge, je n'ai pas l'intention de le relire pour le moment ... Quant au prêt, je ne dis pas non lol ...

      Supprimer
  6. Je l'avais emprunté à la médiathèque et il faisait partie de mes coups de cœur en 2014. J'ai adoré le personnage de Don et sa relation avec Rosie.
    Une lecture doudou qui fait du bien, tout simplement. Et je ne sais pas si je parviendrai à attendre longtemps avant de me lancer dans la suite ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ri devant mon livre, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps ! Notamment quand il dit à Rosie qu'il aimerait revenir sur sa décision et coucher avec elle ^^ J'espère aussi mettre la main sur la suite rapidement, mais elle est moins bien notée et j'ai peur d'être un peu .

      Supprimer
  7. Une adaptation ???? Oh trop bien ! J'avais vraiment beaucoup aimé ! C'est surtout Don qui m'avait fait craquer ! Comme j'ai commencé la série en anglais, je compte m'acheter la suite même si je ne sais pas ce que l'auteur a pu faire avec...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui par les réalisateurs du film Lego. Moi aussi j'ai craqué sur Don ;-)
      Je lirai peut être aussi la suite en anglais, car elle est moins chère qu'en anglais !

      Supprimer
  8. Alors moi je dois vivre sur la planète Mars car je n'avais pas entendu parler de ce roman!!! Mais ton billet me fait envie, et puis en tant qu'asociale, j'aime bien les personnages d'asociaux. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un peu asociale aussi, mais Don c'est le champion du monde !

      Supprimer
  9. Un bon roman mais pas un coup de coeur. Je pense que le roman doit être plus amusant en VO ! Je l'ai lu en français et j'ai trouvé la traduction très formelle alors que ma jumelle l'a lu en VO et pour qu'elle soit conquise généralement il faut y aller mdr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi non plus, ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai vraiment passé un bon moment et c'est la meilleure comédie que j'ai lue depuis longtemps ! La VO est certainement meilleure, comme d'habitude.

      Supprimer
  10. Non tu n'es pas la dernière, je l'ai dans ma PAL! J'espère qu'il me plaira tout autant!

    RépondreSupprimer
  11. Il est dans ma PAL. Ca donne envie de l'en sortir pour l'été :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement une parfaite lecture estivale !

      Supprimer